JOUR 11 | RÉCUPÉRONS NOS ESPACES PUBLICS | DÉNONÇONS LE HARCÈLEMENT EN LIGNE

Jeudi, Décembre 5, 2013
Plus de 200 millions d’hommes et de femmes ont actuellement accès à l’internet. Alors que des femmes n’ont tout simplement pas accès aux appareils numériques, d’autres sont découragées par leurs expériences en ligne. Un rapport de l’ONU indique que ce sont le cyberharcèlement et les différences dans la représentation des hommes et des femmes dans la culture populaire qui expliquent ce manque d’accès des femmes.
 
Des insultes aux menaces de viol, les femmes subissent toute sorte de violences et d’abus en ligne. Les utilisateurs des sites de discussion qui ont des noms féminins subissent un niveau de harcèlement 25 fois supérieur que ceux qui ont un nom masculin. Près des deux tiers des joueuses en ligne sont victimes de harcèlement et un tiers d’entre-elles finit par abandonner temporairement. Les femmes journalistes et activistes subissent diverses menaces violentes sur Twitter et les blogueuses sont souvent attaquées. Combien de blogueuses ont dû fermer leur site à la suite d’insultes sexistes et de menaces? 
 
Le harcèlement en ligne comprend souvent de graves violations de la vie privée. Des femmes dans le monde entier signalent que des images d’elles ont été volées, parfois modifiées sous Photoshop et communiquées. Ce phénomène a eu de nombreuses conséquences pour les femmes, notamment la peur de la violence physique, la dépression, l’ostracisme, la perte d’emploi et le suicide. Cela est souvent appelé le “revenge porn,” même si ce n’est pas toujours de la vengeance et ce n’est jamais de la pornographie. C’est un acte de violence.
 
Le harcèlement cherche à nous faire taire et à nous éliminer des espaces publics. Nous avons le droit d’utiliser les espaces publics sans avoir à craindre la violence. Racontez votre histoire et récupérez votre espace!
 

AGISSEZ

 

CARTOGRAPHIEZ

Avez-vous été victime de cyberharcèlement? Partagez votre histoire sur notre carte interactive de la violence liée aux TIC contre les femmes pour nous aider à comprendre l'ampleur du problème et trouver des solutions qui donnent des résultats. Cette carte est anonyme ; veillez à ne pas inclure de noms ou de renseignements personnels
 
  • Cliquez sur “SUBMIT A REPORT.”
  • Racontez ce que vous avez vécu ou vu.
  • Entrez votre ville dans le localisateur ou cliquez sur un lieu général dans votre pays (pas le nom de votre rue).
  • Cochez les cases appropriées et soumettez!
 
 

DÉCLAREZ VOTRE DROIT

Déclarez votre droit d’être libre de tout harcèlement dans tous les espaces numériques que vous occupez. 
  • Modifiez votre message de statut ou votre signature de courrier électronique ou affichez un message sur votre mur comme action du jour. Faites-en une zone de tolérance zéro pour le harcèlement en ligne. Faites une copie d’écran et envoyez-la nous.
  • Ou rédigez, dessinez, peignez ou filmez un message sur votre droit d’exister en ligne sans crainte du harcèlement. Énoncez vos exigences, exprimez ce que vous ressentez lorsque vous êtes menacée ou proposez des moyens de mettre fin au cyberharcèlement. 
  • Partagez-le sur votre réseau et téléchargez-le sur notre site à l’intention d’autres participants à la campagne.
 
Nous ne tolérerons pas le harcèlement en ligne. Exigez un changement! Passez le message!