Latest action

Call to action

Jour 7 : Journée mondiale de lutte contre le sida | Prends le contrôle – mon corps, mes conditions

Mardi, Décembre 1, 2009

Le point sur l’épidémie du sida 2009 d'ONUSIDA indique que le nombre de personnes atteintes du sida continue d'augmenter dans le monde . On estime qu'en 2008, 33,4 personnes étaient atteintes du sida, soit 20 % de plus qu'en 2000, et trois fois plus qu'en 1990. Les femmes continuent de représenter 50 % des personnes atteintes du sida, et leur taux d'infection augmente dans de nombreux pays, notamment en Amérique latine, en Europe orientale, en Asie centrale et en Afrique subsaharienne.

 

L’étude met également en relief une modification du mode de comportement de l’épidémie. Ainsi, en Europe orientale et en Asie centrale, la transmission, qui se devait auparavant principalement au partage d’aiguilles de seringues entre consommateurs de drogue, s’effectue aujourd'hui de plus en plus par transmission sexuelle. Dans certains pays d’Asie, le VIH transmis sexuellement est de plus en plus présent parmi les couples hétérosexuels.

 

Une analyse des programmes de prévention contre le VIH révèle l’importance sur le long terme de mesures concernant l’inégalité des genres et les normes concernant le genre – notamment en matière de violence à l’égard des femmes et d’exploitation par le travail sexuel – pour répondre à l’épidémie mondiale du VIH/sida.

 

Les relations inégales de pouvoir entre femmes et hommes rendent difficile pour les femmes la négociation pour sécuriser leurs relations sexuelles et utiliser un préservatif avec leur partenaire. Vouloir se comporter conformément au rôle attribué au genre peut s'avérer être un obstacle à la franchise au moment de parler de la façon et des conditions selon lesquelles on souhaite avoir des relations. Les femmes ont peur qu’en parlant de préservatifs, on ne pense qu’elles ont déjà eu des relations ou qu’elles soient des femmes « faciles ». De la même façon, les hommes ont peur qu'on ne s’imagine qu'ils « ne pensent qu'au sexe » ou qu’ils ne sont pas assez « macho » pour savoir qu’en principe, « on jouit plus sans préservatif ». Pour certains, il est embarrassant de parler de sexe avant de vraiment commencer les relations, et il est encore plus difficile de parler de préservatifs juste avant.

 

Le fait de ne pas avoir cette conversation est pourtant très risqué. L’un des principaux facteurs de transmission des maladies sexuellement transmissibles comme le VIH est le manque de protection au cours des relations avec une personne infectée.

 

Le VIH peut être arrêté par chacun d’entre nous. Prends le contrôle sur ce qui arrive à nos corps, et revendique notre droit à définir la façon dont on veut avoir des relations sexuelles.

 

Mon corps, mes conditions. Parlons de relations plus sûres !

 

1. Relations plus sûres & préservatifs : Où est le problème ?

  • Quels obstacles ou problèmes apparaissent quand on parle de l’utilisation des préservatifs ?
  • On peut entendre par exemple des réponses comme : « Tu ne me fais pas confiance ? », « Je ne ressens rien avec des préservatifs », « Ne t’inquiète pas, je n’ai pas de problème », « Les filles bien ne parlent pas de sexe (ou de préservatifs) », etc.

 

2. Relations plus sûres & préservatifs : Explique-le clairement

  • Apprends à répliquer !
  • Par exemple : « La confiance, ça fonctionne à double sens – mets-toi un préservatif », « L’amour, c’est aussi se protéger l’un l’autre—commençons avec un préservatif », « Rends-le sûr. Rends-le érotique. Mets-le".
  • Joue avec les aimants de frigo ci-dessous, et explique clairement tes conditions.
  • Dans le tableau ci-dessous, appuie sur la touche SHIFT, clique dans une zone vide et écris un mot.
  • Écris plusieurs mots et rassemble-les pour faire ta phrase.
  • Tu peux aussi dire où tu te trouves, ou le contexte de cette conversation, ou toute information que tu souhaites donner.
  • Quand tu as fini, fais une impression d’écran et sauvegarde-la. http://www.takebackthetech.net/create/print-screens

 

3. Partage ! Agrandis la galerie de réponses

  • Partage ta réponse ! Importe ton image d’impression d’écran dans notre galerie photo.
  • Si tu as un compte sur ce site, ouvre ta session et importe ton image dans « Crée » > « Médias ».
  • Tu peux aussi nous envoyer ton image par courriel, et nous l’importerons dans la galerie.
  • Tu peux aussi tout simplement laisser un commentaire sur cette page. Clique sur le titre de l’action d’aujourd'hui, et va en bas de la page pour ajouter ton commentaire.
  • Nous pouvons créer l’image pour toi et l’importer pour la partager avec les autres militants :)
  •  Ou encore, fais passer le mot ! Tweet les réponses que tu vois ici, ou inventes-en d’autres. Ajoute-les à ton message. Fais du bruit pour des relations plus sûres pour la Journée mondiale de lutte contre le sida !

 

2. Activisme hors connexion : Fais-toi le test !

  • Prends le contrôle, et vérifie si toi ou ton partenaire n'êtes pas porteurs. Avant de vous engager à long terme tous les deux, sachez à quoi vous vous engagez.
  • Etre porteur du VIH ne signifie pas que tout soit fini. De nombreux médicaments existent pour t’aider à rester en bonne santé et à diminuer la quantité de virus VIH de ton corps. Tu peux gérer cela de la même façon que n’importe quelle maladie devant être sous suivi constant, comme le diabète. Mais comme n’importe quelle maladie, plus vite tu seras au courant, et plus tu auras de chances d’avoir une vie longue et en bonne santé.
  • Souvent, ce sont les préjugés qui sont problématiques. Les gens ont peur de ce qu’on dira s’ils se font examiner ou de la réaction de la personne aimée s'ils leur disent qu’ils sont porteurs de VIH.
  • Arrête les préjugés ! Fais le test pour montrer ton amour. A toi-même. Et aux gens qui t’entourent.

 

Tu trouveras des informations express sur le sida et sur la prévention sur le site de l'ONUSIDA.

http://www.unaids.org/fr/KnowledgeCentre/Resources/FastFacts/default.asp

Prends le contrôle. Suis tes conditions. Aujourd’hui, marque d'une croix la Journée mondiale de lutte contre le sida!